Ronald Weinland

 MESURER LE TEMPLE – 1ère partie

Depuis l'Apostasie, l'Église de Dieu a connu et accomplie une grande portion des prophéties, et Christ nous montre en ce moment même, que nous vivons une autre période très significative. Nous avons déjà vécu plus d'événements prophétiques pris en compte dans les écritures, que dans toute autre époque de l'humanité. Cependant, un plus grand nombre d'événements bien plus dramatiques, se trouvent toujours devant nous.

Nous traversons à l’heure actuelle, une période très spécifique qui contient une signification profonde pour l’Église de Dieu. Ceci est incroyablement unique dans toute notre histoire. Essayons de comprendre pourquoi. Ce faisant, il y a deux versets qui se doivent d’être examinés plus profondément.

« On me donna un roseau semblable à un bâton à mesurer, et l’ange me dit: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent. Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois » (Apocalypse 11:1-2).

Bien que ces écritures sur le mesurage du temple, furent instructives et ont vu un « genre » d’accomplissement lors d’autres époques de jugement sur l’Église de Dieu, leur accomplissement spécifique est pour notre époque actuelle.

Lorsque nous commençons à saisir que les chapitres 10 et 11 n’étaient pas quelque chose que Jean devait accomplir à son époque, mais que c’était pour son homologue dans la fin-des-temps, alors nous saisissons mieux ce qui est présentement révélé. Ce qui a été dit à, et écrit par, le seul autre apôtre qui était aussi un prophète, est d’abord et avant tout dirigé vers l’apôtre et le prophète de fin-des-temps de Dieu. Le message de l’ange à Jean est pour moi, pour les deux témoins, et l’Église. Il s’agit de « l’œuvre » que Dieu est en train de compléter à la fin de notre âge.

À ce point, il est nécessaire de réviser certains aspects de ce qui fut traité dans un écrit récent, « la venue du Christ ». Cependant, tout cela se trouve même plus profondément clarifié par Christ alors qu’Il continue de bâtir sur ce qu’Il a déjà établi en nous.

L’ange portait dans sa main le « petit livre » qui était ouvert, puis il proclama d’une voix forte les Sept Tonnerres (dont il est parlé dans les versets 2 et 3). Bien que ceci a toujours été juste devant nos yeux, nous n’avons pas pu mettre ensemble ces événements, puisque le moment pour leur révélation n’était pas encore venu. Dieu décida que ce qui était contenu dans ces deux chapitres et qui fut montré à Jean alors qu’il était détenu dans l’Ile de Patmos, devait être révélé à son homologue pendant qu’il était détenu dans la prison de « terrain élevé » (adresse: Terre Haute), afin que rien ne demeure caché, mais que tous soient capable d’en venir à « voir » clairement ce que Dieu accompli à travers lui et Ses deux témoins. Ces choses ne peuvent pas être cachées, mais elles seront révélées par la grande puissance de Dieu. C’est maintenant le moment que Dieu a choisi pour révéler les derniers événements et le minutage final qui conduiront enfin à la venue tant attendue du Christ.

Le « petit livre » est la plus petite partie du livre 2008 – Le Témoignage Final de Dieu, qui est spécifiquement dédié et ne contient que les Sept Tonnerres. La consommation de ce petit livre qui était douce dans la bouche, représente la période durant laquelle avait lieu le « témoignage » qui conduisit à la Pentecôte de 2012. L’enthousiasme et l’anticipation que nous avons connu dû à ce que nous pensions où tout cela nous menait – la venue de Christ et du Royaume de Dieu – était doux. L’Église goûtait (mangeait) ce message en le vivant par la foi, que cet âge mauvais du règne-autonome de l’humanité était sur le point de finir, et que l’âge du règne de Dieu était sur le point de commencer. Mais alors, la réalité fétide amère s’installa alors que nous commencions à digérer qu’il restait plus de temps devant nous et que tous cela nous avait laissé ouvert à un grand ridicule et au mépris du monde qui nous entours – ce qui était approprié pour apprendre à porter le sac de toile (humilité).

Je crois maintenant que Dieu est en train de nous montrer la Pentecôte du retour du Christ, ce qui est ce que nous allons commencer à traiter dans cet écrit de manière progressive. Le premier aspect à discuter, est la transition finale qui eut lieu à la Pentecôte de 2012 et qui conduit au retour du Christ. L’importance de cette transition sera traité partiellement, après quoi nous nous concentrerons sur les événements au sein des 42 premiers mois qui commencèrent à la Pentecôte de 2012, qui représentaient une transition d’une phase importante à cette phase qui vient juste de commencer. Bien que nous allons nous centrer sur le minutage de la venue du Christ, cela ne sera probablement pas proclamé avant les 1260 derniers jours de cette « œuvre », cette dernière commission qui nous a été donné.

42 Mois
Cette période d’amertume correspond à une période où il nous devient confortable de porter le sac de toile, ce qui correspond à cette période de 42 mois pendant laquelle la ville sainte est foulée aux pieds. C’est aussi une période qui représente l’accomplissement d’un « genre spirituel » des deux témoins (et de l’Église) étant considérés comme mort (vaincu, conquis, et sans plus aucune pertinence) pendant 3 jours et demi, ce qui est prophétique pour 3 années et demie. Cet état continue d’exister jusqu’à ce que Dieu les relève et les fait se tenir dans Sa puissance, en sorte qu’ils commencent à accomplir la phase physique réelle de leur œuvre finale de 1260 jours.

Cette période précisément décrite de 42 mois, est quantifiée de cette manière, par un « nombre donné en mois » afin qu’elle se distingue en dessein et en intention pour qu’elle ne soit pas confondue avec des expressions similaires de cette même période de temps comme les 1260 jours, la période d’un temps, des temps et la moitié d’un temps, ou simplement 3 années et demie. Il est aussi étonnant de « voir » comment cette période commença. Sa première année fut révélé comme étant le « genre spirituel » pour l’accomplissement du Jour du Seigneur. Il y a aussi un « genre physique » pour le Jour du Seigneur qui sera accompli dans la dernière année qui conduit au retour du Christ – la dernière année de cette période finale.

Donc, le commencement de cette période unique pour la phase finale des événements de fin-des-temps de Dieu, comprend ces 42 mois qui sont suivi par la fin, composé des 1260 jours qui conduisent au compte même final pour le retour du Christ. Cette dernière phase commença avec, et finira aussi dans, le « Jour du Seigneur ». L’un des Jour du Seigneur a un accomplissement spirituel, l’autre Jour du Seigneur a un accomplissement physique. Cette séquence est extraordinairement rigoureuse, unique et elle est ordonnée de manière parfaite pour son accomplissement.

Souvent, les choses nous sont révélées, mais nous ne saisissons pas entièrement tout ce qui nous a été montré dés le commencement, mais au cours du temps, Dieu explique (clarifie) et même révèle une signification plus profonde. Il y a deux exemples parfait pour cela, que nous avons rencontré récemment. L’un est dans la connaissance d’un accomplissement spirituel pour le Jour du Seigneur. L’autre est dans le scellage de ce qui restait de la dernière portion des 144 000, qui eut lieu pendant la période commençant aux Trompettes 2008 et continua jusqu’à la Pentecôte de 2012 (période de 1335 jours).

Avant de continuer, il est nécessaire de signaler que vous n’avez pas besoin de saisir ou de voir chaque détail de ce que Dieu révèle, mais souvent vous ne commencez qu’en discernant une vue générale semblable à l’image de ce qu’un puzzle doit devenir, et avec le temps en assemblant les pièces une par une, vous en venez à voir réellement le produit fini. Certains d’entre vous ont écrit et commenté sur le fait qu’ils relisaient souvent les écrits de manière à essayer de saisir et comprendre tout ce qu’ils contenaient. Ceci est souvent exprimé dans le contexte d’une inquiétude de se sentir vieillir, et ne plus être capable de retenir les choses, ou même qu’ils se sentaient victime d’un manque spirituel.

Il est évidement bon de relire les écrits de manière à mieux les digérer, et il est aussi bon de toujours se tenir en garde concernant notre état spirituel, aussi bien que d’être gardé dans l’humilité par le fait que nous ne pouvons pas saisir tout ce qu’un écrit contient en ne le lisant qu’une fois, deux fois, ou même plus; cependant on ne doit pas se sentir coupable ou avoir de mauvais sentiments, comme si quelque chose n’allait pas, du fait que nous ne voyons pas tout immédiatement, ou que nous ne sommes pas capable de tous garder dans un ordre parfait.

Vraiment, tout ce que Dieu a donné depuis la Pentecôte de 2012, prendra beaucoup de temps pour être proprement digéré, même avec la puissance de l’esprit de Dieu œuvrant en nous. Il demeure dans ces écrits, beaucoup plus de choses qui continueront d’être clarifiées et révélées plus profondément même dans le Millénaire.

Qui d’entre nous peut complètement voir et comprendre tout ce qui est contenu dans les écritures? Aucun d’entre nous! Mais Dieu continue à révéler de plus en plus. Une grande partie de ce que Dieu révèle en ce moment, est la complexité et l’ordre, la précision du minutage, et la construction magistrale que seul Dieu et Son Fils peuvent accomplir. Ce que nous pouvons réellement voir est la portion infime d’une vue générale de ce qui est beaucoup plus grand et immensément plus profond que ce que nous avons la capacité d’imaginer.

Pour nous aider à mieux comprendre cela, prenons l’analogie physique de notre capacité restreinte à voir et saisir l’énormité de l’univers ou la complexité du monde des atomes. Nous ne pouvons saisir et comprendre qu’une vue générale ou simplement être impressionné par ces choses. Parfois, certains aspects d’une telle création nous ont été décrits comme sa taille, ses distances, sa beauté, son espace, sa variété, son ampleur, sa puissance et bien plus de ce qui est compris dans tout cela. Réellement, nous ne pouvons saisir la profondeur de cette création physique et matérielle, mais nous pouvons en capturer une vue générale minimum. Le reste nous prendra des millénaires pour en venir à le connaître et le comprendre.

Bien que nous puissions voir le soleil dans le ciel et comment il affecte et contrôle les conditions de la vie physique sur terre, nous ne pouvons pas concevoir la complexité de son existence. Comme mentionné dans des sermons et des écrits passés, comment pouvons-nous même saisir la réalité de sa composition, de sa fonction, ou même de sa taille qui prendrait plus de 100 terres placées côte-à-côte juste pour couvrir son diamètre? Ou comment nous serait-il possible de concevoir l’énormité de VY Canis Majoris, qui elle-même prendrait plus de 235 000 terres placées côte-à-côte pour compléter son diamètre?

Considérez aussi le facteur « temps » que notre esprit n’a aucune capacité à saisir, concernant la taille de notre univers que Dieu Tout Puissant a créé et qu’Il soutient. Considérant le nombre estimé d’étoiles dans l’univers, combien de temps pensez-vous qu’il nous faudrait pour les visiter toutes, si nous pouvions le faire à une vitesse d’un million par seconde? Ça vous prendrait plus de 8 milliards d’années!

Donc si vous avez des difficultés à saisir tout ce qui est contenu dans ces écrits, sachez que c’est tout à fait normal. Ça prend du temps de digérer tout ce que Dieu est en train de rassembler en cette fin-des-temps, alors qu’Il Se prépare à introduire Son Royaume, qui est beaucoup plus complexe que ce qu’Il fit lorsqu’Il créa cet univers physique.

Si nous saisissons ce qui vient juste d’être déclaré concernant cette complexité, alors nous devrions ressentir une admiration bien plus profonde concernant ce que Dieu révèle à propos de Sa précision, Son minutage des choses, et le processus par lequel Lui et Son Fils amènent un accomplissement parfaitement ordonné et significatif d’événements très spécifiques qui conduisent à la venue littérale du Christ dans Son Royaume.

Le Jour du Seigneur Spirituel
Donc que s’est-il passé pendant la première année des 42 mois qui vit un accomplissement spirituel du Jour du Seigneur, et qui s’étendit de la Pentecôte 2012 à la Pentecôte 2013? Plusieurs choses d’une importance extraordinaire sont arrivées, cependant, alors que ce « Jour » prophétique était sur le point de commencer, une transition finale d’une importance capitale en temps et en accomplissement avait juste eut lieu. Le chemin pour la venue de Jésus Christ venait juste d’avoir été complété, puisque l’œuvre de transformation de tous les 144 000 qui allaient être ressuscités à Sa venue dans Son Royaume, était alors finie.

La plupart de ceux qui compose l’Église ne seront pas dans cette résurrection, et bien qu’ils ne font pas partie des 144 000, ils sont cependant incroyablement uniques et importants au plan de Dieu. Ils sont les derniers à avoir été appelés, testés et éprouvés, modelés et formés pendant qu’ils demeurent toujours dans l’âge de Satan, pendant cet âge final du règne-autonome de l’homme. Ceux qui seront dans le Millénaire et dans les derniers 100 ans, ne connaîtrons pas cette expérience d’être transformés sous de telles conditions. Ceux qui maintenant sont soumis à ce processus ont une opportunité spéciale de servir et d’être particulièrement béni de vivre dans le nouvel âge.

Au moment où le Jour du Seigneur spirituel vint, les 144 000 du Royaume de Dieu (ceux qui sont mort en Christ et le peu de ceux qui sont en vie maintenant), furent pleinement livrés au Christ pour être ressuscités au moment de Sa venue. Le « chemin » pour le retour de Christ avait alors été pleinement préparé et complété.

Il y a eu beaucoup de transitions significatives au cours du temps, cependant cette transition spéciale est une des plus importantes et des plus impressionnantes de tout temps dans l’accomplissement du grand plan de Dieu. Cette transition dans le temps à la Pentecôte de 2012, a établi la venue de Christ.

Le Premier Sceau de l’Apocalypse fut ouvert le 17 décembre 1994, et l’Apostasie commença. Ceci fut le « signe » à l’Église de Dieu, qu’un compte à rebours spécifique pour le retour du Christ avait commencé, cependant la quantité de temps qui devait s’écouler entre l’ouverture de ce Premier Sceau et la venue réelle du Christ n’était pas connue. Dieu révèle maintenant une image complète de Son minutage et de Son dessein d’accomplissement final qui va conduire à la venue de Son Fils pour régner dans Son Royaume. Dieu avait en réalité commencé à révéler le processus de ce minutage et de Son dessein, commençant après la Pentecôte de cette année (2014), et Il a depuis continué d’en révéler de plus en plus.

Il y a divers écrits, comme dans 4 Années et Demie Extraordinaires, qui donnent beaucoup plus de détails sur les événements importants qui ont eu lieu lors de cette première année de la période des 42 mois du Jour du Seigneur spirituel. Ces événements furent établis à une époque qui est connue sous le nom de la « cause » ou la « controverse » de Sion. En ce « Jour », l’Église s’est tenue fermement dans la vérité de Dieu après avoir connu la période la plus profonde et la plus courte (les 3 années et demie de témoignage) de transformation et de renforcement en foi et en vérité, plus que tout autre période passée. Le processus de Dieu pour créer une telle force, une telle conviction et une telle foi vivante, a maintenant été amener à son état le plus mature et le plus structuré jamais connu au sein de l’Église. Ceci fut accompli à travers 6000 ans de construction et de révélation progressive continue, étant donné à ceux que Dieu appelait et préparait pour Son Royaume qui allait régner. Ce « Jour » prouve et atteste de l’œuvre profonde de Dieu et de l’exercice de Sa puissance spirituelle au sein de l’Église dans la « cause » (controverse) pour Sion.

Dieu avait finalement préparé l’Église pour tenir ferme au cours de cette année, alors qu’elle rencontrait la victoire contre les attaques puissantes et répétés de Satan. Réellement, le temps de vengeance pour Sion fut accompli alors que les 144 000 avaient alors été scellés, ainsi que, l’Église qui se devait de continuer se vit donné la force de tenir ferme. Bien que la quête de Dieu fut accompli, par l’établissement total de Son gouvernement qui allait régner dans Son Royaume, Satan continua de poursuivre et d’essayer de détruire l’Église de Dieu qui se devait de continuer à vivre dans le Millénaire. Ce faisant, le jugement sur Satan fut établi pour qu’il soit enchaîné pour 1100 ans, tout comme ce fut prophétisé il y a bien longtemps.

Plutôt que d’être détruite, l’Église fut renforcée à l’exception du nettoyage et du raffinage du temple qui a continué d’avoir lieu depuis la Pentecôte de 2012, lorsque nous sommes entré dans les « 42 mois » de l’Apocalypse 11. Lors de cette période, ce qui a été « en dehors » (dans la « cour ») et pas « dans le temple » a été nettoyé de toute connexion avec le temple et « jeté dehors ». Ceux-ci ont eu l’apparence d’être « dans le temple » par leur présence « dans la cour », mais ils ne servaient pas en esprit et en vérité au sein du temple.

De plus, dans ce « Jour » prophétique, un jugement final fut établi sur l’humanité, jugement qui sera exécuté durant la manifestation physique des Sept Trompettes et de l’accomplissement complet des Sept Tonnerres. Ce jugement fut fermement établi après la réponse de ce monde au témoignage final de Dieu. C’est exactement la même réponse qui a continué à travers la totalité de 6000 ans d’histoire humaine.

Dans tout cela, la période de 42 mois est toujours, et premièrement au sujet de l’Église de Dieu. Il s’agit de ceux qui reçoivent leur entraînement et leur préparation final pour la dernière période prophétique et le « compte » final qui alors conduit à l’établissement du Royaume de Dieu pour régner sur terre. C’est au sujet du mesurage du temple.

Alors que nous continuons dans cette série, il deviendra incroyablement impressionnant de comprendre le « compte total », du moment où le Premier Sceau fut ouvert, jusqu’au moment où la 7ème Trompette sera manifestée à la venue du Christ. À travers toute cette période, sept périodes de 1260 jours auront été accompli, ainsi que des signes numérotés identifiés qui contribuent à révéler plus pleinement le dessein complet de Dieu, dans ce qu’Il a orchestré dans cet âge final de la fin-des-temps.

[L’écrit suivant contiendra quelques uns des matériaux les plus profonds et les plus inspirants que j’ai jamais été béni de partager.]